CHALLENGE DES ANGES GARDIENS – MONTCHANIN – M8

Pour notre premier tournoi sur une journée de l’année et quelques déboires au démarrage (quelques pannes de réveil), nous nous sommes retrouvés à Montchanin à 14 pioupious et 3 éducateurs (Enzo et Pic étant retenus avec l’équipe Espoirs), seul Arthur manquait à l’appel. Le groupe était alors constitué d’Alistair, Amaury, Anatole, Aymeric, Cléo, Clovis, Elias, Gabriel, Gaspard, Guillem, Jacob, Marius, Noah et de Valentin avec Thibault, Killian et votre serviteur comme éducateurs. Pour les parents dirigeants, si Yannis « le Coq sportif «  a bien assuré le soutien sportif, Cyril « le dépanneur de réveils » a quelquefois dû être suppléé par Marie et Sophie « Mamans poules » dans ses responsabilités pour lui permettre (à juste titre) de voir aussi jouer Victor, et Jessy « Taz, e diable de Tasmanie », qui se refuse toujours à officialiser, n’a pas oublié une seule gourde lors de ses remplissages ni un enfant lors de sa distribution de clémentines.

Pour la première édition du challenge des anges gardiens, Montchanin accueillait tout ce qui se faisait de mieux dans le rugby saône-et-loirien, des Creusotins aux Chalonnais, avec quelques invités plus lointains comme Oyonnax et 4 visiteurs côte-d’oriens (Nuits Saint-Georges, Beaune, Genlis et le Stade dijonnais). Ce challenge a une particularité qui s’est révélée importante par la suite. Si classiquement la victoire rapportait 3 points, le match nul 2 points et la défaite 1 point, chaque équipe comptabilisait en plus 0.25 point par essai marqué (avec au maximum 6 essais comptabilisés) et le classement général se faisait sur l’ensemble des points marqués sur la journée.

Le matin, notre poule nous proposait de beaux affrontements avec les équipes de Buxy, de Saône-Seille et de Chagny.

Stade dijonnais – Saône Seille : 6-1

Pour commencer ce premier tournoi d’une journée,  nous nous sommes opposés à l’équipe de Saône-Seille. Les jeunes stadistes ont pris le match de la meilleure des manières en imprimant une avancée permanente que ce soit en attaque ou en défense, avancée qui a perturbé le jeu des saône-et-loiriens.

Stade dijonnais – Chagny 2 : 9-1

Malgré le turn-over pour permettant à tous les pioupious de découvrir les matchs de tournoi, les jeunes stadistes ne baissaient pas de rythme et continuait d’imposer leur rythme à leurs adversaires.

Stade dijonnais – Buxy : 8-2

Après avoir attendu 2 matchs et pour clore la poule du matin, nos jeunes joueurs ont su se remobiliser pour prendre à la gorge l’équipe de Buxy et gagner la finale de la poule de la plus belle des manières.

Nos pioupious terminaient donc premiers de leur poule mais aussi premier du classement général provisoire avec le maximum de points possibles, soit 13,5 points, devant Nuits Saint-Georges avec 10,5 points. Pour l’après-midi, se profilait donc la poule haute avec des adversaires plutôt bien connus : Nuits Saint-Georges, Beaune et, seule inconnue, Verdun sur le Doubs.

Nuits saint Georges – Verdun sur le Doubs : 4-0

Stade dijonnais – Beaune : 8-1

Sur la lancée du matin, les stadistes ont imposé un pressing sans borne à des Beaunois incapables de développer le moindre jeu tellement la pression était forte sur eux.

Stade dijonnais – Nuits Saint Georges : 0-2

Pour le deuxième match de cette poule pour les stadistes, une vieille habituée se présentait sur le pré, l’équipe de Nuits saint Georges mené par deux vieilles connaissances de certains de nos pioupious, Maxence et Alexandre. Pendant les premières minutes de cette rencontre, les deux équipes se rendaient coup pour coup sans jamais céder mais la fatigue commençait à naître chez nos stadistes qui laissaient apparaître quelques sautes de concentration. Par deux fois, ces sautes de concentration nous furent fatales et on vit alors les deux néo-nuitons, Alexandre et Maxence, en profiter pour aller à dame.

Verdun sur le Doubs – Beaune : 6-0

Nuits Saint-Georges – Beaune : 5-2

Stade dijonnais – Verdun sur le Doubs : 2-1

La fatigue qui avait commencé à envahir les membres stadistes durant le match contre Nuits Saint-Georges avait fini de s’installer et on vit alors pour la première fois une équipe du Stade dijonnais ayant du mal à imposer son rythme et son contrôle sur le match. Heureusement, un jeu collectif plutôt bien rodé pour cette période de la saison et une défense sans faille avec de très beaux plaquages bien appuyés ont permis aux pioupious de sortir victorieux de ce dernier match de la journée.

Ainsi, nos stadistes marquaient, durant l’après-midi, 9 points et nos voisons nuitons 11,75 points. Au total de la journée, les nuitons terminent donc avec 22,25 points et les pioupious dijonnais avec 22,5 points terminent premiers du tournoi

Classement général M8

  1. Dijon
  2. Nuits Saint-Georges
  3. Verdun-sur-le-Doubs
  4. Beaune
  5. Chagny
  6. Chalon-sur-Saône
  7. Genlis
  8. Buxy
  9. SMC (Creusot St Firmin Montchanin)
  10. Autun
  11. Cluny
  12. Saône-Seille
  13. Couches
  14. Montceau
  15. Chagny 2

Classement général du Challenge

  1. Nuits Saint-Georges
  2. Beaune
  3. Dijon
  4. Genlis
  5. Chalon
  6. Buxy
  7. Chagny
  8. SMC
  9. Saône Seille
  10. Montceau
  11. Autun
  12. Cluny
  13. Couches
  14. Verdun

Ce challenge a été une belle occasion de voir nos pioupious en action sur une journée entière et nous avons été très agréablement surpris de voir nos pioupious développer une telle énergie à toujours avancer en attaque mais aussi et surtout en défense. Bravo à chacun d’entre eux et merci aux parents ayant fait le déplacement pour tous vos encouragements qui donne aux pioupious l’énergie qu’il peut parfois leur manquer

Rendez vous au prochain tournoi à Nuits Saint-Georges le 18 novembre pour confirmer la progression pour l’instant constante de ce groupe.